AQUABION®, testé et approuvé par les poseurs de conduites en réseau (5/6)



L’alternative écologique pour traiter le calcaire et la corrosion fait, depuis 15 ans, de plus en plus d’adeptes au Luxembourg que ce soit parmi les installateurs, les institutions ou les particuliers. En plus d’être sans entretien, sans sel, sans consommation énergétique et sans rejet d’eau de régénération, AQUABION® est adaptée à tous types d’infrastructures, de la maison individuelle au réseau public.

Cinquième et avant-dernier témoignage de cette série de six, celui de Michael Gregori, directeur de TSM Conduites, une entreprise luxembourgeoise active dans la pose de conduites en réseaux, d’eau, de gaz et de chauffage urbain :

« Nous avons été amenés à installer des appareils de traitement galvanique de l’eau de type AQUABION® chez des particuliers dans un premier temps, lors de travaux de renouvellement de raccordement au réseau public, car les propriétaires ou locataires se plaignaient de systèmes existants, type adoucisseurs, qui ne fonctionnaient pas ou étaient mal entretenus.

Nous leur avons donc proposé AQUABION®, système sans entretien et écologique qui ne demande pas de réglages, pas d’achats de consommables (sel régénérant) et qui permet d’éliminer progressivement les dépôts de calcaire sur des installations plus anciennes.

La seconde étape a été de proposer et d’installer ces appareils dans des résidences, et donc de les proposer à des gérances d’immeubles afin de traiter l’ensemble des installations, qu’elles soient en copropriétés ou privatives, après la réalisation d’études et de dimensionnements par le service technique d’AQUABION®. Nous installons l’appareil après le compteur, celui-ci traite l’ensemble des étages et permet de garantir une alimentation homogène, du rez-de-chaussée au dernier niveau.

L’installation d’AQUABION® dans les entreprises, ateliers ou bureaux, qui sont des grands utilisateurs de sanitaires, permet de réduire les coûts d’entretien et d’intervention en évitant que les dépôts calcaires obstruent et endommagent robinetteries et chasses d’eau ».

@Copyright et photo NeoMag

Partagez cet article de